Tiga – Bugatti (Official Music Video)

Written by Paul. Filed under Nouveauté. No comments.

HOMIELAND Vol. 1, la double compilation Bromance Records arrive le 21 Novembre

Written by Paul. Filed under Nouveauté. No comments.

Bromance Records fêtera dans quelques jours ses 3 ans d'existence (le 21 Novembre pour ceux qui aiment les choses précises).

Le label de Brodinski et Manu Barron s'est directement imposé sur la scène internationale, et ça dés la première release. Assez rare pour être souligné. 3 ans plus tard, le Control Movement de Gesaffelstein défonce toujours autant les pistes des clubs du monde entier. Chacun des artistes du label a pu y développer son projet et son univers, et ça donne de nombreux EPs pour chacun d’entre eux, de belles collabs, un long-fomat pour Gesaffelstein, un album de Brodinski terminé et prêt a être déballer début 2015, ainsi que le Club Cheval qui lui emboîtera le pas. Mixmag a récemment fait un petit recap des 17 releases de Bromance Records, commentées par Guillaume Berg, l'article est juste ici.

Un format n'avait pas était exploité sur BMC, le format compilation. Voilà qui est chose faite avec HOMIELAND Vol. 1, une compilation de 19 titres exclusifs, dont le premier single de Brodinski - Can't Help Myself feat. SD - ainsi que le nouveau projet secret GENER8ION et le fameux Brooklyn de Para One & Myd. La tracklist complète est dispo en fin d'article.

En guise d'avant-goût, Guillaume Berg s'est chargé de mixer tout ça dans un solide teaser de 7:49min :

Précommande le 10 Novembre, et sortie le 24.

" HOMIELAND vol.1 is our first compilation.

It's a playground for BMC artists and friends. A land of free expression, without laws, rules or genres; released from the constraints of EP or album format. A place that brings us together around a common quest for a unique and innovative sound.
Homieland is an imaginary country with no boundaries. "

HOMIELAND Vol. 1 Tracklist :

CD1 — Family
01. GENER8ION - The New International Sound
02. Brodinski feat. SD - Can't Help Myself
03. Louisahhh!!! & Maelstrom - Protection
04. Pipes - Punish It
05. Canblaster - Afterline
06. Sam Tiba feat. Sad Andy - Au Revoir (Rap Remix)
07. Illangelo feat. St. Bartes - In My Head
08. Ateph Elidja - 8Trauma
09. Panteros666 - Ho Erreur
10. Myd - Uberty

CD2 — Friends
01. Sex Schön vs. Sam Amant - Psycho Bitch
02. Jimmy Edgar - Frequency
03. Andre VII - Holy Muerte
04. JoeFarr - Jetworks
05. Para One & Myd - Brooklyn
06. Jon Convex - New Scum
07. Distal - Go, Bang!
08. Richelle - Belee Dat
09. Suicideyear - Don't Worry

The Celestics – Charles Barkley (Official Music Video)

Written by Paul. Filed under Nouveauté. No comments.

Konter, second single du nouvel album de Recondite

Written by Paul. Filed under Nouveauté. No comments.

Dans une dizaine de jours Recondite sortira son troisième album - Iffy - chez Innervisions. Après Duolo, l'Allemand dévoile un second extrait - Konter. Une techno ambient bien prenante et bien mentale :

Sortie d'Iffy le 10 Novembre prochain.

Tracklist :

01. Baro
02. Levo
03. Tame
04. Garbo
05. Buteo
06. Duolo
07. Konter
08. Steady
09. Glint
10. Jim Jams

© Photo : Enter

30ans après, Rick Rubin retourne dans la chambre universitaire où il a crée Def Jam

Written by Paul. Filed under Nouveauté. No comments.

Rick Was Here est un mini-documentaire (10min) distribué par Rolling Stone où pour la 1ère fois, Rick Rubin remet les pieds dans sa chambre numéro 712 à l'université de NYC, 30 ans après y avoir crée Def Jam Recordings, en 1984.

C'est l'occasion pour lui de se rappeler de cette époque, des soirées qu'il organisait dans l'université, la création du label, de l'idée derrière cette entreprise, et du tout premier disque sorti sur Def Jam, T La Rock & Jazzy Jay - It's Yours.

Adam Dubin (son roomate de l'époque), Russel Simons (co-fondateur du label), LL Cool J, Adam Horowitz des Beastie Boys et d'autres interviennent également et se remémorent cette époque et leur recontre avec Rick Rubin. Des témoignages et un docu hyper intéressants, à propos du label de Hip Hop le plus influent, celui qui a tout changé.

Russel Simons & Rick Rubin - 1985