[Interview] : Maelstrom (Zone Music – Bromance)

Written by Paul. Filed under Nouveauté. Bookmark the Permalink. Post a Comment. Leave a Trackback URL.

Le Nantais Joan-Mael Péneau aka Maelstrom s’apprête à sortir la 14ème et première release Zone Music de cette année 2014, son EP Discord.

En installant au fil de ses morceaux et remixes une ambiance sombre, pesante, froide & chaotique, il incarne depuis plusieurs années le renouveau de la techno industrielle hardcore et fait partie des producteurs Français les plus excitants, opérant le lien entre passé et futur, de Sheffield et l'IDM d'Autechre à Detroit et la techno légendaire de Gerald Donald (Dopplereffekt, Drexciya, Arpanet,..)

Actuellement en tournée en Australie avec Louisahhh, il a pris le temps de répondre à nos quelques questions :

  • Hello, comment ça va ?

Très bien ! Je profite de quelques jours de repos au milieu de notre tournée Australienne.

  • Jusque-là comment se passe cette tournée  ?

La soirée Motorik! à Sydney était incroyable, super ambiance, super musique, on a joué 3h back to back avec Louisa, et les gens nous ont vraiment suivi.

Après, selon les villes, c'est parfois plus compliqué, par exemple à Brisbane ou il n'y a pas vraiment de scène techno, les gens ont l'habitude d'écouter des choses plus commerciales.
Mais dans l'ensemble, j'ai l'impression que ça évolue dans le bon sens, notamment grâce au travail de Motorik! à Sydney. Il y a de plus en plus d'artistes techno qui tournent régulièrement ici, et les gens comprennent beaucoup mieux notre travail qu'il y a 3 ou 4 ans.

  • Où est ce que tu puise ton inspiration pour la composition de tes EPs ?

Mon adolescence à Nantes, dans les années 90, est au cœur de mon travail, comme pour beaucoup d'artistes j'imagine. Une grande partie de la ville s'est retrouvée dans un état avancé de décomposition quand les chantiers navals ont fermé, ainsi que la plupart des usines.

J'ai passé toute mon adolescence à trainer le weekend dans des hangars désaffectés, des terrains vagues, puis plus tard à organiser et à jouer dans des raves qui avaient lieu dans le même genre d'endroits. L'ambiance industrielle, sombre, mécanique qui se retrouve dans mon travail aujourd'hui vient de là, et de la musique que j'écoutais à l'époque : Autechre, Aphex Twin, la techno hardcore allemande, ce genre de choses.

  • Comment décrirais-tu ton dernier EP Discord, notamment le morceau Tank Diving ?

Ce qui caractérise le mieux cet EP, c'est l'ambiance d'intro de Discord. J'ai modulé la tonalité d'un oscillateur de façon aléatoire, et traité le résultat avec une distorsion en poussant au maximum le feedback. C'est un peu comme utiliser une intelligence artificielle, j'ai posé les bases techniques, mais ensuite c'est la machine qui prend le dessus, de façon presque organique. Chaque changement de tonalité va résonner différemment dans la distorsion, et c'est ce qui donne sa couleur au morceau, et même au disque dans son ensemble.

Le processus est le même pour Tank Diving, où l'arpège électro semble évoluer librement, de façon autonome, idem pour Scanner.

D'un point de vue esthétique, je suis parti de l'idée d'une plongée dans un immense container en métal rouillé, une citerne industrielle abandonnée dans une usine, où la vie se serait lentement développée au fil des années de façon anarchique.

  • Comment se passe le travail de composition avec Louisahhh ?

C'est très variable selon les morceaux, mais on échange en permanence sur ce qu'on a envie de faire, ce qui nous semble excitant, intéressant musicalement, les territoires qu'on a envie d'explorer. Ensuite, l'idée de départ peut venir d'un texte que Louisa aura écrit, ou d'une démo de 2mn que je vais lui faire écouter.

Quand il nous semble que quelque chose prend forme, on le finit ensuite ensemble en studio, et même si c'est plutôt moi qui fais le mixage et m'occupe de l'aspect technique de la production, il s'agit d'une collaboration ou chacun participe à tous les aspects du processus de création, et même quand ce n'est pas le cas, difficile de dire ce que chacun d'entre nous apporte à l'ensemble.

  • Tu bosses plutôt avec des hardwares ou bien des softwares ? Avec quoi composes-tu ?

J'utilise du software et du hardware, du digital et de l'analogique, et à vrai dire, ça n'a pas tellement d'importance. On me pose souvent cette question et je n'aime pas trop y répondre. Je suis persuadé qu'on peut faire de la très bonne musique avec n'importe quel outil aujourd'hui.

La plupart des sons que j'utilise et des ambiances de mes morceaux viennent de longues sessions d'improvisations libres, avec mes machines ou avec des plugins, que j'enregistre sans tenir compte de la façon dont je les utiliserai ensuite. Je passe plus tard beaucoup de temps à les éditer, je récupère ce qu'il y a de plus intéressant, et c'est seulement une fois passée cette étape que je commence réellement à réfléchir à une structure ou à un morceau en particulier.

  • Le meilleur feedback que tu ai eu ?

Agoria sur le Discord EP "Musique pour la plage mais dans un film de John Carpenter, La plage en 2031 après une attaque globalisée des aliens venus de Fukushima."

  • Tes morceaux/EPs préférés sortis sur Zone Music & Bromance ?

Road Junction d'Ateph Elidja, Abyssal Zone de Djedjotronic, Control Movement de Gesaffelstein.

  • Tu as une passion autre que la musique ?

Le Roman Noir.

  • Un autre genre de musique que tu apprécies ?

La musique minimaliste américaine : Steve Reich, Terry Riley, John Adams.

  • Les artistes à suivre cette année selon toi ?

Funkineven, Kyle Hall, Greg Beato.

  • Tes morceaux favoris à jouer en club ?

- Marcel Fengler - Jaz (The Traveller Remix) [Écouter]
- Diamond Version - Live Young [Écouter]
- Drexciya - Black Sea [Écouter]
- Nina Kraviz - Desire (Maelstrom Edit)

  • Tes prochains projets ?

Un EP avec Louisahhh!!! en Mars sur Bromance.

Maelstrom - Discord EP, disponible en précommande sur iTunes. Sortie le 24 Février chez Zone Music.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>